cuisine-maison-petits-pots-bebe

đŸ‘©đŸŒâ€đŸł Cuisine maison versus Petits pots du commerce

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

.

Votre petit bout’chou a plus de 4 mois et vous pensez “diversification alimentaire”. Cette nouvelle Ă©tape dans la vie de bĂ©bĂ© en est Ă©galement une pour vous ! Surtout pour un 1er bĂ©bĂ© on a tendance Ă  ĂȘtre un peu perdue : par quoi commencer ? A quel moment ? Quelle quantitĂ© ? etc.

 

🙋 Pour avoir des rĂ©ponses Ă  ces questions vous ĂȘtes libres de tĂ©lĂ©charger gratuitement mon dossier complet sur la diversification alimentaire en cliquant ici !

 

Mais la question qui vous trotte dans la tĂȘte d’un point de vue plus “organisationnel” est sĂ»rement la suivante :

đŸ€š Je cuisine ou j’achĂšte des petits pots ???

 

Je pense que toutes les mamans et papas se sont posĂ©s la question 😉

Alors voici les “pour” et les “contre”, ainsi que mes conseils pour vous Ă©clairer.

 

Les + des petits pots industriels

Le gain de temps 

Pas besoin de chercher des recettes, d’acheter les ingrĂ©dients, de tout nettoyer, dĂ©couper, cuire, rĂ©partir, congeler et dĂ©congeler 😉 Vous n’avez qu’Ă  choisir les goĂ»ts que vous souhaitez dans les rayons alimentaires pour bĂ©bĂ©s.

Le stockage 

Cela nĂ©cessite moins de place dans le frigo ou dans le congĂ©lateur. La plupart des prĂ©paration ne se conservent pas au frais et vous ne serez pas obligĂ©s de rĂ©organiser complĂštement votre rĂ©frigĂ©rateur, car oui, soyons honnĂȘte, ça peut ĂȘtre un petit challenge selon la taille du foyer ! De plus, vous n’avez pas besoin d’acheter des tupperwares ou des pots de conservation pour stocker la nourriture.

 

💡A noter : mĂȘme les produits laitiers pour bĂ©bĂ© ne sont pas stockĂ©s au frais. Ils se trouvent dans les mĂȘmes rayons que les petits pots de purĂ©e et compotes. Tant qu’ils ne sont pas ouverts, mĂȘme chez vous, ils se conservent au placard et pas au rĂ©frigĂ©rateur.

 

La conservation

Les petits pots se conservent donc Ă  tempĂ©rature ambiante comme on vient de le voir, et se conservent longtemps. En tout cas plus longtemps que les plats maisons qu’on met au rĂ©frigĂ©rateur. Rappelons qu’une prĂ©paration cuisinĂ©e doit ĂȘtre consommĂ©e sous 48h lorsqu’elle est conservĂ©e au frigo. Bien sĂ»r c’est plus long au congĂ©lateur (4 mois environ). Par contre, Ă  nouveau le dĂ©lai est trĂšs rĂ©duit lorsqu’on dĂ©congĂšle les prĂ©parations : 24h cette fois. Donc il faut bien calculer son coup !

Le transport

Argument qui fait suite au prĂ©cĂ©dent : les petits pots du commerce sont faciles Ă  transporter, ils n’ont pas besoin d’ĂȘtre transportĂ©s dans une glaciĂšre pour ĂȘtre bien conservĂ©s, cela peut simplifier la vie selon la mĂ©tĂ©o.

L’absence de pesticide (ou presque)

On ne peut jamais ĂȘtre sĂ»rs Ă  100 % de ce que contiennent rĂ©ellement les petits pots mais soyons positifs car aujourd’hui la rĂ©glementation est trĂšs stricte lorsqu’il s’agit des bĂ©bĂ©s et les prĂ©parations sont bien plus contrĂŽlĂ©es qu’auparavant (trĂšs peu d’additifs, trĂšs trĂšs peu de pesticides
).

La texture

La texture des petits pots est soit en morceaux, soit trÚs lisse, vraiment onctueuse, idéale pour les premiÚres cuillÚres de bébé qui doit faire la transition avec le lait tout en douceur. Attention cependant il y a un aspect moins positif à cet argument que nous allons voir juste aprÚs.

Les + de la cuisine maison

La quantité

Il est beaucoup plus facile d’adapter les quantitĂ©s : vous choisissez les quantitĂ©s pour chaque petits pots, rien n’est imposĂ©, donc moins de gaspillage. Par exemple, au dĂ©but, votre bĂ©bĂ© ne prendra que quelques cuillĂšres des 1Ăšres compotes et purĂ©es, vous pouvez donc ajuster vos prĂ©parations ou cuisiner en volume mais stocker ensuite par 30 ou 40 g. Alors que dans le commerce vous n’allez trouver que des petits pots de 130 g et c’est tout. Vous pourrez aussi adapter les quantitĂ©s en fonction de votre enfant : aucun enfant n’est identique, il y a des gros mangeurs et des petits mangeurs, et puis il y a des phases Ă©galement oĂč il mangera plus et d’autres moins.

Le choix

Vous avez beaucoup plus de choix. Dans le commerce aprĂšs la pomme, poire, banane, carotte, pomme de terre et panais vous avez fait le tour. Bon je caricature un peu mais vous voyez l’idĂ©e, lorsque vous cuisinez vous avez une multitude de possibilitĂ©s ! Seule votre imagination vous guide. Et pour l’imagination vous pouvez compter sur Fit-meal Kids pour avoir des dizaines d’idĂ©es simples et/ou originales 🙂

La qualité

Vous savez exactement ce qu’il y a dans les pots que vous prĂ©parez : pas de sucre ajoutĂ©, pas de sel, pas de conservateurs etc., et surtout le vrai goĂ»t des lĂ©gumes et des fruits ! 

Le bio

Vous pouvez choisir de cuisiner bio ou pas, selon votre envie, votre budget et vos valeurs.

Il existe quelques rayons bio dans le commerce mais le choix est alors beaucoup (beaucoup !) plus restreint.

Une  diversification adaptée à chaque enfant

Vous allez pouvoir introduire chaque fruits et lĂ©gumes un Ă  un avant de pouvoir les coupler Ă  volontĂ© avec d’autres. Tous les mĂ©langes sont permis, encore une fois  vous pourrez laisser libre court Ă  votre imagination.

La texture

Vous choisissez la texture des aliments que vous voulez donner Ă  votre enfant et ça c’est important. Au dĂ©part votre bĂ©bĂ© ne connaĂźt que le lait et il va falloir qu’il s’habitue Ă  d’autres goĂ»ts et d’autres textures : du trĂšs lisse, au moins lisse, au bien moulinĂ©, en passant par l’écrasĂ© et les grumeaux pour arriver aux petits morceaux. Tout cela vous allez pouvoir le gĂ©rer lors de vos prĂ©parations, en fonction des aliments mais aussi et surtout de votre tout petit. C’est lui qui donne le rythme, l’important est de lui proposer sans jamais le forcer. Ce n’est pas quelque chose que vous pouvez faire avec les petits pots du commerce car vous ne trouverez que des prĂ©parations trĂšs lisses ou bien des petits morceaux. Il n’y a pas de transition. C’est donc grĂące Ă  vous que votre bĂ©bĂ© pourra prendre ses marques tout doucement et s’habituer Ă  cette nouvelle activitĂ© qu’est le “manger”.

Le budget

Comme dans tout et partout lorsqu’on achĂšte en gros on fait des Ă©conomies substantielles. Si vous faites un sandwich chez vous avec votre jambon, votre beurre et vos cornichon ça ne va pas vous coĂ»ter 10 € comme c’est le cas en boulangerie. LĂ  c’est pareil, pour optimiser vos achats je vous conseille d’acheter ce que vous souhaitez cuisiner pour la semaine ou la quinzaine, de tout cuisiner d’un coup et puis de congeler, ce sera bien plus Ă©conomique pour vous. Je reviendrai dans un article prochain sur l’intĂ©rĂȘt de ce qu’on appelle le “batch cooking”, au niveau financier et surtout en terme de gain de temps.

La fierté

Et oui, vous n’y pensez peut-ĂȘtre pas au tout dĂ©but mais vous verrez que c’est trĂšs valorisant de cuisiner pour votre tout-petit. Vous serez particuliĂšrement fiĂšre devant tous vos petits pots cuisinĂ©s avec amour et attendrez sa rĂ©action vis-Ă -vis des premiĂšres cuillĂšres avec impatience ! La curiositĂ©, les grimaces et les sourires qui animent sa frimousse valent tout l’or du monde et sont directement liĂ©s Ă  l’expĂ©rimentation des nouveaux goĂ»ts et textures que vous allez lui proposer. La diversitĂ© des aliments lui permettront de dĂ©couvrir ses prĂ©fĂ©rences tout en restant ouvert en permanence Ă  la nouveautĂ©. Et ça c’est grĂące Ă  vous ! Il vous remerciera plus tard.

Mon point de vue personnel

Bon, Ă  la lecture de cet article vous comprenez peut-ĂȘtre que je suis plus favorable Ă  la cuisine maison ! Je suis convaincue qu’au quotidien c’est ce qu’il y a de mieux pour nos enfants, leur santĂ© et leur dĂ©veloppement.

Rappelons que le capital santĂ© de votre bĂ©bĂ© se constitue en grande partie lors de ses 2 premiĂšres annĂ©es de vie, et l’alimentation va contribuer fortement Ă  le renforcer !

Maintenant je ne diabolise pas non plus les petits pots du commerce. 

Je pense sincĂšrement que ça peut dĂ©panner. Vous avez une semaine plus chargĂ©e que d’habitude, un imprĂ©vu, besoin de le faire garder ou l’impossibilitĂ© de transporter au frais vos prĂ©parations Ă  l’extĂ©rieur, etc… alors vous serez ravie de pouvoir passer au rayon bĂ©bĂ© du supermarchĂ©.

Donc on se dĂ©culpabilise ! Zen. Votre enfant ne verra pas un 3Ăšme oeil lui pousser au milieu du front si vous lui acheter de temps Ă  autres des petits pots du commerce 😉

Faites votre arbitrage et Ă©coutez-vous.

 

 

J’espĂšre que cet article vous a plu et a rĂ©pondu Ă  vos interrogations. Si c’est le cas surtout n’hĂ©sitez pas Ă  le partager 🙂

En tout cas pour toutes celles qui se jettent avec entrain dans le projet “cuisine”, vous ĂȘtes au bon endroit !

Vous trouverez sur ce blog :

  • toutes les idĂ©es recettes dont vous avez besoin pour vous accompagner en toute simplicitĂ© et bonne humeur
  • des astuces de cuisine et d’organisation pour des prĂ©parations rapides et adaptĂ©es
  • des informations sur la nutrition de bĂ©bĂ© : allaitement et pĂ©riode de diversification alimentaire notamment

Alors Ă  trĂšs bientĂŽt sur FMK.

No Comments

Leave a Comment